Le Haut Commissariat de l’ONU aux droits de l’Homme s’inquiète du manque d’assistance aux migrants en mer Chute drastique de la migration irrégulière vers l’Europe Chute drastique de la migration irrégulière vers l’Europe Entre xénophobie et solidarité : comment sont traités les migrants en Europe La formation professionnelle, une alternative au retour volontaire des migrants

Chaque jour, des gens prennent la difficile décision de quitter leur foyer à la recherche d’un avenir meilleur. Beaucoup risquent leur vie en tentant de rejoindre l’Europe. Pensez-vous à partir? êtes- vous déjà en route? Vous trouverez ici des informations sur les risques de la migration irrégulière et les options légales, pour vous aider à […]

Voir tout

Le Haut Commissariat de l’ONU aux droits de l’Homme s’inquiète du manque d’assistance aux migrants en mer

Le Haut Commissariat de l’ONU aux droits de l’Homme (HCDH) a organisé une conférence de presse virtuelle ce...

Chute drastique de la migration irrégulière vers l’Europe

En cette période d’épidémie liée au coronavirus (Covid-19), l’Europe observe une chute drastique de...

Chute drastique de la migration irrégulière vers l’Europe

En cette période d’épidémie liée au coronavirus (Covid-19), l’Europe observe une chute drastique de...

Voir tout

COVID-19 et migration

The projet migrant Enroute est ce qu’il vous faut

La bonne information – Enroute

Voir tout

Un ancien migrant lance son parti politique au Niger

Oumarou Maman Rabiou vient de lancer son parti politique, le Parti pour l’Unité, la Solidarité et le Développement (PUSD-Lokatchi). Après plusieurs voyages en Afrique et en Europe à la recherche d’un mieux-être, le jeune Rabiou s’est finalement résolu à revenir au bercail et de se battre pour l’émancipation de la jeunesse de son pays.  ---------------------- Pourquoi le choix de lancer un parti politique ? Mon rêve a toujours été d’œuvrer pour une société plus juste, de garder le bien commun comme valeur fondamentale. La solidarité doit être replacée au cœur de la société et des relations individuelles. Je crois également énormément qu’il est possible de bâtir un Niger nouveau. D’un point de vue plus politique, j’aimerais voir évoluer les partis, que l’on sorte de la « Politique à la papa », la

Baldé, un migrant sénégalais ouvre son restaurant à Agadez

Agadez, grande place de la gare routière ! Un jeune homme à l’allure preste et une apparence bien soignée nous accueille. Il s’appelle Baldé Chérif Ousmane. C’est un jeune sénégalais de 30 ans. Il force aujourd’hui l’admiration à Agadez.  Migrant en transit, Baldé a décidé depuis quelques mois de mettre fin à sa vadrouille et son rêve de gagner les côtes européennes. Il a décidé de rester à Agadez pour réaliser le rêve de sa vie : être restaurateur ! « J’ai quitté le Sénégal depuis 2007. Je suis parti à Nouadhibou en Mauritanie pour regagner l’Espagne. On a fait plusieurs tentatives. La première fois, nous étions partis dans une pirogue avec un capitaine ghanéen jusqu’à côté du Maroc dans l’océan et on a passé une semaine et six jours. Il y avait eu beaucoup de morts et on était retourné à Nouadhibou pour préparer un mois après un autre voyage, cette fois-

Voir tout